LES FETES JUIVES

 •  Comments (0)



Le calendrier Juif est marqué par un certain nombre de fêtes et de solennités.

Parmi ces fêtes, on distingue les trois grandes fêtes dites de pélèrinage, pour lesquelles il est dit que tout mâle devra se présenter devant l'Eternel trois fois par an (Exode 23,17). Les Juifs partaient alors de tous les coins d'Israël et du monde pour se retrouver à Yeroushalayim (Jérusalem).

Ces fêtes sont:

  • Pessa'h (la Pâque Juive),
  • Shavouot (la fête du don de la Torah ou fête des semaines) et
  • Souccot (la fêtes des tabernacles ou des tentes).
Ce sont des fêtes d'institution divine.

Il existe aussi dans la Torah, d'autres fêtes d'institution divine à savoir:

  • Rosh Hashana (le nouvel an Juif)
  • Yom Kippour (La fête des expiations)

Toutes ces fêtes sont désignées par divers termes dont les principaux sont:

  • Miqra Qodesh (Sainte Convocation).
  • Yom Tov (Jour bon)
  • Mo-èd (Rendez-vous)
  • 'Hag (terme utilisé pour les fêtes de pélérinage uniquement).
Tous les Yamim Tovim (le pluriel de Yom Tov) sont chômés, autant que Chabbath.

Les autres fêtes Juives sont d'institution rabbinique et sont souvent instaurées pour commémorer un miracle survenu en faveur du peuple Juif, au cours de l'histoire. Il s'agit de:

  • Hannouca (la fête des lumières, commémorant la victoire des Maccabées sur l'ennemi Syrien, ainsi que le miracle de la fiole d'huile qui a brûlé 8 jours au lieu d'un seul, le temps de permettre la fabrication d'une nouvelle huile pour le temple)
  • Pourim (qui commémore la délivrance que Dieu a accordée à Son peuple à l'époque de la reine Esther)



DATES ET CELEBRATION DES FÊTES

Toutes les fêtes Juives commencent, comme les journées Juives, la veille au soir. En effet, les Juifs comptent les jours d'un soir à l'autre, comme il est dit en Genèse: "Il y eut un soir et il y eut un matin, ce fut le premier jour". Cela signifie que lorsque le calendrier indique la date de la fête pour le 18 du mois, la célébration de la fête débute le 17 au soir. L'heure du début et l'heure de la fin de chaque fête sont indiquées par le calendrier et varie en fonction du lieu où on se trouve.

De plus, Les jours de sainte convocation des fêtes instituées par la Torah sont redoublés en Diaspora. La raison de ces redoublements est liée à une incertitude sur la date exacte du nouveau mois qui poussaient les Juifs de la Disapora (Babyloniene) à faire la célébration pendant les deux jours probables de la fête (le mois pouvant avoir 29 ou 30 jours). Le calendrier Hébraïque étant lunaire, les sages d'Israël déterminaient alors le nouveau mois par observation. Lorsque la nouvelle lune apparaissait, le Sanhédrin proclamait le début du nouveau mois et envoyait des messagers propager la nouvelle. on allumait aussi des feux d’une montagne à l’autre jusqu’en Babylonie. Mais, Les communautés éloignées n'étant pas toujours notifiées de la date exacte du nouveau mois redoublèrent donc, par prudence les jours de fêtes. Malgré que des méthodes scientifiques ont, par la suite, permis de connaître longtemps à l'avance les dates précises des nouvelles lunes, cette tradition a été conservée comme une coutume pour les communautés de la Diaspora qui continuent donc de redoubler les jours des saintes convocations.

Toutefois, Roch Hachana est célébrée durant deux jours tant en Isrël qu'en Diaspora. La raison en est que cette fête tombant à la nouvelle lune, des messagers ne pouvaient pas être envoyés. Même en Israël, les gens étaient donc forcés de célébrer cette fête pendant les deux jours probable de la nouvelle lune. Cette pratique a également été maintenue comme une coutume même après les nouvelles méthodes de calcul.

LES JEÛNES ET CELEBRATIONS NATIONALES

Le calendrier Juif est aussi marqué par quelques Jeûnes instaurés à la suite de malheurs survenus à notre peuple, dans le but d'éveiller les coeurs à la répentence et de nous détourner de notre mauvaise conduite et des fautes qui, à l'époque de nos ancêtres, entraînèrent tous ces malheurs.

Il y a, enfin, des célébrations nationales, pour commémorer des évènements historiques (Yom ha-Atzmaout pour célébrer l'indépendance de l'Etat d'Israël ou Yom Yeroushalayim pour célébrer la réunification de Jérusalem, ou Yom HaZikarone, pour le souvenir des soldats tombés sur le champs de bataille etc.).

Vous voulez en savoir plus sur l'une des diverses célébrations du calendrier Juif ? Suivez les liens ci-dessous.


Roch 'Hodech - Nouvelle lune (Tous les premiers jours du mois Hébraïque)
En souvenir du jour où les Babyloniens ont instauré un siège sur Jérusalem, marquant le début de nombreux malheurs pour le peuple Juif.




Jeûne du 10 Tevet (17 Decembre 2010)
En souvenir du jour où les Babyloniens ont instauré un siège sur Jérusalem, marquant le début de nombreux malheurs pour le peuple Juif.


Tou Bi-Shevat- Le Nouvel an des arbres (20 Janvier 2011)
Tou Bi-Shevat signifie "15 (du mois) de Shevat", il est qualifié de "Nouvel An des arbres" et correspond au moment de la montée de la sève dans l'arbre, avant le printemps. Dans la Torah, la Terre d'Israël est vantée de par ses fruits, ce qui marque leur importance: "Un pays qui produit le blé, l'orge, le raisin, la figue et la grenade, un pays d'olive oléagineuse et de miel (Dévarim 8,8). Il est de coutume de consommer des fruits ce jour-là dans un certain ordre. Cliquez ici pour découvrir le Séder de Tou biShevat.


Pourim (20 Mars 2011)

Sorte de festival du déguisement, cette fête très joyeuse, arrosée de vin célébre la délivrance des Juifs de Perse de l'extermination programmée par Haman et déjouée par la reine Esther et son oncle Mardochée (vers - 520),.


Pessa'h- La Pâque Juive (19 - 26 Avril 2011)
La Pâque Juive se célèbre en souvenir de la libération d'Egypte. Elle est immédiatement suivie de la fête des pains sans levain (Lévitique 23, 5-6) qui dure 7 jours.


Le compte de l'Omer (Du 20 Avril - 07 June 2011)

"Puis vous compterez chacun, ... 7 semaines qui doivent être entières. Vous compterez jusqu'au lendemain de la 7e semaine ...et vous offrirez à l'Eternel une oblation nouvelle." (Lév. 23, 15-16).


Lag Ba-omer ( )

En souvenir de la fin de l'épidémie qui frappa les élèves de Rabbi Akiva.
Jour anniversaire du décès ("Hiloula") de Rabbi Chimone bar Yo'haï.


Yom Ha-Shoah- Jour souvenir de la Shoah ou holocauste Juif (02 Mai 2011)
Nous honorons ce jour la memoire des six millions de Juifs victimes de la Shoah orchestrée par Hitler et ses agents. C'est aussi l'occasion d'explorer les racines de l'antisémitisme.


Yom HaZikarone- En souvenir de nos braves soldats (9 Mai 2011)

Défendre la terre d'Israël est un devoir sacré pour chaque Juif. Chaque année, depuis 2002, Israël rend hommage aux soldats tombés pour sa défense.


Yom Ha-atzmaout- Indépendance de l'Etat d'Israël (10 Mai 2011) Célèbre le retour historique et miraculeux du peuple Juif en terre promsie, après 2000 ans d'exil, ayant conduit à la proclamation de l'Etat d'Israël en 1948.


Yom Yeroushalayim (1er Juin 2011)
Jour anniversaire de la réunification de Jérusalem, au cours duquel nous nous rappelons l'importance et la signification spéciale de cette vieille et sainte cité pour les Juifs.


Shavouot 8 - 9 Juin 2011
La fête du don de la Torah encore appelée Fête des Semaines.
Elle célèbre la rencontre historique entre le Dieu et le peuple Juif au Mont Sinaï en plein désert, rencontre au cours de laquelle le peuple Hébreux a mérité de recevoir la précieuse Torah de vie.


Ticha Be-Av (9 Av 5771- 19 Juillet 2011)

Jour de Jeûne commémorant la destruction des deux temples de Yeroushalayim.


Roch Hachana (1er Tischri 5772- 29 Septembre 2011)

Le nouvel an Juif, jour du souvenir, c'est l'une des clébérations majeures du Judaïsme instituée par la Torah (Lév.23, 23-25). Cette fête a plusieurs significations, entre autres, c'est le jours anniversaire de la création de l'homme, c'est le jour où Dieu remplaça le sacrifice de Yitsraq par le sacrifice d'un agneau, montrant par là-même que ce qui doit être sacrifié pour le service divin, c'est notre animalité et non pas notre prochain. C'est aussi ce jour-là que, selon nos sages, Caïn et Abel ont offert leurs sacrifices et que celui d'Abel ayant été agréé mais pas celui de Caïn, ce dernier va tuer son frère. Dieu lui pose alors la question: où est ton frère? Ce qui nous enseigne que chacun est responsable de son prochain, de son frère.


Jeûne de Guedalia (3 Tischri 5772- 1er Septembre 2011)

Jour de jeûne commémorant le meurtre du dernier gouverneur juif de la Terre d'Israël après la destruction du Temple, Guédalia ben A'hikam.


Yom Kippour (10 Tischri 5772- 8 Octobre 2011)

Fête des expiations encore appelé Jour du grand pardon, c'est un jour de Jeûne et de prières au cours duquel Dieu pardonne et expie les péchés de Son peuple (voir.Lévitique 16, 29-31). Ce jour l'un des plus solennels du calendrier Juif. On observe en ce jour un jeûne d'au moins 25 heures et on prie avec une ferveur toute particulière. Ce jeûne, contrairement aux autres jeûnes, privés ou publics, y compris celui de Tisha Beav, est le seul à ne pas être différé lorsqu'il tombe un Chabbat. Yom Kippour est aussi d'ailleurs appelé le Shabbath des Shabbath.


Souccot- La fête des tentes (15- 21 Tichri 5772 / 13 - 19 Octobre 2011)
Durant sept jours, nous habitons dans les tentes, selon la prescription de la Torah (Lév. 23, 39-43) pour rappeler la protection particulière Dieu a accordée à nos ancêtres dans le désert. Ceci vient nous rappeler que ce n'est pas la fortification de nos confortables maisons qui nous protège, mais, que c'est Dieu notre protecteur.



Shemini Atseret(22 Tichri 5772 - 20 Octobre 2011)

8e jour de clôture, dure un jour en Israël où Ce jour est aussi appelé Simh'at Torah (joie de la Torah). En Diaspora, Sim'a Torah se célèbre le lendemain de Shemini Atseret et, dans tous les cas, marque la fin des fêtes du mois de Tishri.


Sim'hat Torah(23 Tichri 5772 - 21 Octobre 2011)

En Diaspora, cette fête est séparée de Shemini Atsret et se célèbre donc le lendemain. Les royants expriment leur joie d'avoir reèu la Torah en héritage.


'Hannouca - Fête des Lumières (Du 21 - 28 Decembre 2011)

'Hannouca
Cette fête de 8 huit jours instituée par nos maîtres célèbre le miracle d'une fiole d'huile qui a brûlé 8 jours au lieu d'un seul, afin que les prêtres aient le temps de produire une nouvelle huile consacrée au temple.









 
 Beth Yeshouroun Je vous recommande de visiter le site de la Communaute Beth Yeshouroun

Statistiques


Warning: fread() [function.fread]: Length parameter must be greater than 0 in /srv/disk3/547030/www/beth-yeshouroun.mywebcommunity.org/compteur.php on line 37
 Total Visiteurs:14279
Aujourd'hui : 11
En ligne : 1
Total des pages vues :0
Nombre de hits sur cette Page :