Guide pour célébrer le Chabbath en famille

 •  Comments (0)



Halla (pain du Shabbath)

Vous n'êtes pas proche d'une synagogue et pourtant, vous souhaitez célébrer Chabbath ? suivez le guide.


1. QUELQUES REGLES RELATIVES A LA VEILLE DU SHABBATH (vendredi)



a-) Vendredi, on range et on nettoie la maison en l'honneur de Chabbath, on dispose des nappes sur les tables et on les arrange en l'honneur de Chabbath. Il convient de recouvrir toutes les tables de la maison avec des nappes et de ne les enlever qu'après la Havdala qui marque la clôture du Chabbath.

b-) La table chabbatique devra être dressée alors qu'il fait encore jour.

c-) On nettoie les vêtements en l'honneur de Chabbat jeudi, afin de pouvoir disposer de davantage de temps pour les préparatifs du Chabbat, le vendredi. Le prophète Isaïe dit: "si tu le tiens en honneur en t'abstenant de suivre tes voies ordinaires". Les Sages expliquent que les termes "si tu le tiens en honneur" s'applique au fait de porter durant le Chabbat des vêtements différents des jours de semaine. On s'efforcera donc de posséder de beaux vêtements pour Chabbat et l'on changera l'ensemble de ses vêtements avant l'entrée du Chabbat. Il sera également bon de posséder un Talith spécifiquement réservé à l'usage chabbatique.

d-) En l’honneur du Chabbath, il est bon de se couper les ongles et les cheveux et de se laver tout le corps. Si une personne n'en a pas la possibilité, elle lavera, tout au moins, son visage, ses mains et ses pieds. On évite de se couper le même jour, les ongles des mains et ceux des pieds. Certains ont la coutume de se tremper au Mikvé vendredi après-midi, en l’honneur du Shabbath.

e-) Il est écrit dans la Guemara: "Celui qui brûle ses ongles (après qu'ils aient été coupés) est un 'Hassid, celui qui les enterre est un Tsadik (un juste) et celui qui les jette (par terre) est un homme mauvais". C'est pourquoi, il faudra prendre garde à ne pas jeter des ongles sur le sol.

f-) Si une personne doit se couper les cheveux, il sera bon qu'elle le fasse vendredi, en l'honneur du Chabbat. On évite de se couper les cheveux et de se couper les ongles un jour de Roch 'Hodech.

g-) Il est bon d'accueillir Chabbat alors que l'on a de l'appétit et non pas lorsque l'on est rassasié. Pour cette raison, on évitera de prendre un grand repas après le dernier quart de la journée du vendredi.

h-) On prépare la ‘Halla, ainsi que le repas pour le Shabbath


Chaque Juif a deux obligations envers le Chabbath: L'évoquer et l'observer.


  • Comment Evoquons-nous le Shabbath ? Grâce à toutes les actions que nous posons dans la semaine en vue du Shabbath, par exemple, le fait d’acheter en semaine une bouteille de vin destinée à Shabbath.
  • Comment observons-nous le Shabbath ? A travers la sanctification de ce jour, qui commence par l’allumage des lumières en vue d’accueillir le Shabbath.


2. L'allumage des lumières du Chabbath



L'obligation d'allumer les bougies du Chabbath incombe en priorité à la femme. Si celle-ci est empêchée, c'est alors au mari ou à un autre membre du foyer de les allumer. Les lumières du Chabbath doivent être allumées au plus tard 18 minutes avant le coucher du soleil. Et si on a dépaasé cette heure, on peut encore le faire jusqu'àimmédiatement avant l'heure du début du Chabbath (consulter le calendrier pour l'heure précise)après quoi, on n'a plus le droit d'allumer.

Si, pour une raison quelconque, la maîtresse de maison ne peut pas allumer les lumières à temps, son mari ou un enfant le fera.

On allume au moins deux bougies qui symbolisent, suivant un niveau d’interprétation, évoque et observe (le Chabbath). Mais, certains suivent la coutume d’allumer une seule bougie tant qu’ils sont célibataires et deux bougies une fois mariés. Certaines femmes ont pour tradition de rajouter une lumière pour chaque enfant.

Une fois allumée, les bougies ne doivent plus être déplacées jusqu’à ce que Chabbath soit passé. Les lumières du Chabbath doivent pouvoir brûler au moins plus de deux heures.

Il est de coutume de déposer quelques pièces dans la boîte à Tsedaka juste avant l’allumage.

Si une femme a oublié une fois d'allumer les lumières, elle allume à partir du Chabbath suivant une bougie de plus.

Cliquer ici pour la procédure d'allumage



3.Le Qidoush du vendredi soir



La cérémonie du Qidoush consiste à remplir de vin une coupe sur laquelle on va prononcer la bénédiction appropriée, avant de boire et de donner à boire à tous les assistants.

Une fois qu'on a remplit de vin la coupe, le Chef de famille dirrige la cérémonie :

L'officiant:

Yom ha-shishi. Vayé-khoulou ha-shamayim véha-arets vékhol tséva-am. Vayékhal Elohim bayom ha-shévi'i mélakhto asher assa, vayishbot bayom Ha-shévi'i mikol mélakhto asher 'assa. Vayévarekh Elohim éth yom hashévi'i vayiqadesh oto, ki vo shavat mikol mélakhto asher bara Elohim la'assot.
(Ce fut) le sixième jour : Ainsi furent achevés les cieux et la terre, avec tout ce qu’ils renferment. Dieu mit fin le septième jour, à l’œuvre qu’Il avait faite. Et Il se reposa, le septième jour, de toute l’œuvre qu’Il avait faite. Dieu bénit le septième jour et le proclama saint, parce qu’en ce jour, Il se reposa de toute l’œuvre qu’Il avait produite et organisée. (Genèse 2,1-3).

(L’officiant : ) Savri maranane:
Avec votre permission (ou bien : Avec la permission de nos maîtres) :

(Les assistants :) Lé'Haim !
À la vie !

(L’officiant : ) Baroukh Attah Adonaï Elohéinou Mélékh ha-olam boré péri haguéfène.
Béni, Tu es, Éternel, Notre Dieu, Roi de l’univers, qui crées le fruit de la vigne.

Baroukh Atta Adonaï Elohénou Mélékh ha-olam achèr qidéchanou bémitsvotav vératsa vanou, vé-chabat qodcho bé-ahava ouv-ratsone hin'hi-lanou zikarone léma-assé véréchit, té'hila lémiqraé qodech, zékher litsi-at mitsrayim vé-chabat qodchékha- bé-ahava ouveratsone hin'hal-tanou. Baroukh Atta Adonaï méqadech ha-Chabbat.
Béni, Tu es, Éternel notre Dieu, Roi de l’univers, qui nous as sanctifiés par Ses commandements, et nous as désirés. Son Chabbat saint, Il nous l’a légué avec amour : commémoration de l’acte créateur, première des Solennités, souvenir de la sortie d’Égypte. Car c’est nous que Tu as distingués et sanctifiés d’entre tous les peuples et c’est à nous que Tu as légué, par amour, Ton saint Chabbat. Béni, Tu es, Toi qui sanctifies le Chabbat.

(On boit le verre de vin et chaque convive goûte à son tour)

(Après le kidouche, on se lave les mains et on dit la bénédiction)
Baroukh Attah Adonaï Elohéinou Mélékh ha-olam achèr qidéchanou bémitsvotav vétsivanou al nétilat yadayim.

(Puis la bénédiction sur les deux pains) :
Baroukh Attah Adonaï Elohéinou Mélékh ha-olam hamotsi lé'hem min ha-aretz:

(Puis le chef de famille coupe un morceau de pain qu’il trempe légèrement trois fois dans le sel, il le mange et chacun des membres de son assistance prend un morceau et fait la même chose.)

(Ensuite on sert le repas du vendredi soir accompagné de vin.)







 
 Beth Yeshouroun Je vous recommande de visiter le site de la Communaute Beth Yeshouroun

Statistiques


Warning: fread() [function.fread]: Length parameter must be greater than 0 in /srv/disk3/547030/www/beth-yeshouroun.mywebcommunity.org/compteur.php on line 37
 Total Visiteurs:1049
Aujourd'hui : 10
En ligne : 1
Total des pages vues :0
Nombre de hits sur cette Page :