JESUS VOULAIT-IL CREER UNE NOUVELLE RELIGION ?

 •  Comments (0)



Lorsqu'on observe le Christianisme contemporain, on se rend compte à quel point il diffère de la religion que Jésus pratiquait, à savoir, le Judaïsme. Mais, Jésus voulait-il réellement créer une nouvelle religion? Voulait-il abolir la Loi Mosaïque, comme l'a expliqué l'apôtre Paul, et comme plusieurs personnes semblent le croire ?

La lecture intégrale des évangiles ne nous révèle aucun passage où Jésus se soit formellement prononcé contre le Judaïsme ou la Loi de Moïse. Nous ne trouvons même pas dans ses propos, une allusion dégradante à l'égard de la Loi, qui aurait pu laisser croire que Jésus ait eu l'intention de mettre un terme à la Loi, comme Paul l'a affirmé plus tard (Et il est le seul apôtre à l'avoir fait).

Au contraire, que voyons-nous ?

Nous voyons Jésus qui dit expressément (Mt. 5, 17-19): "Ne croyez pas que je sois venu abolir la Loi ou les prophètes; Je suis venu, non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis, en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la Loi un seul iota, jusqu'à ce que tout soit arrivé.
Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux. Mais, celui qui les observera et qui enseignera à les observer sera appelé grand dans le royaume des cieux."

Jésus affirme que le ciel et la terre peuvent passer sans qu'un seul iota de la Loi disparaisse.
De plus, il dit que celui enseignera aux hommes à pratiquer la Loi sera grand dans le royaume des cieux. Par contre, celui qui leur enseignera à la négliger sera petit dans le royaume des cieux.

Est-ce là ce qu'on dit lorsqu'on ambitionne d'abolir la Loi ?

Ailleurs, Jésus affirme (Luc 16, 17) qu' "il est plus facile que le ciel et la terre passent qu'il ne l'est qu'un seul trait de lettre de la Loi vienne à tomber".

Que fait Jésus ?

Il compare un seul trait de lettre de la Loi à tout le ciel et à toute la terre. Et pour Jésus, ce seul trait de lettre de la Loi a plus de poids que tout le ciel et toute la terre! (Il est plus facile que le ciel et la terre passent...).

Est-ce là le discours de quelqu'un qui veut mettre fin à la Loi, comme Paul l'a ensuite prétendu ?

Jésus dira encore à ceux qui l'écoutaient: "Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse; faites donc et observez tout ce qu'ils vous enseignent".

Or, qu'enseignaient les scribes et les Pharisiens, si ce n'est la Loi ?
Et Jésus demande de pratiquer tout.

Dans un autre passage, il dira: "Si votre justice ne surpasse celle des Scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux".

Il ne dit pas: "Si votre foi ne surpasse celle des Scribes et des pharisiens..." Mais, il parle de la Justice, c'est-à-dire, l'obéissance à la Loi.

Comment donc peut-on croire que Jésus ait voulu abolir la Loi, à cause, selon Paul, "de son inefficacité et de son inutilité" ?

Ne voit-on pas Jésus renforcer même la Loi lorsqu'il dit: "Vous avez appris qu'il a été dit: tu ne commettras pont d'adultère. Mais, moi je vous dis que celui qui regarde une femme pour la convoiter a déjà commis l'adultère avec elle dans son coeur, etc." ? (Mt. )

Si Jésus avait voulu créer une nouvelle religion, différente du Judaïsme, il aurait certainement dit à ses disciples de ne plus écouter les pharisiens et de plus leur obéir. Mais, puisque sa propre doctrine n'était pas contraire à celle des pharisiens, il demande à ses disciples, non seulement de les écouter, mais de faire tout ce qu'ils enseignent.

Ceci se confirme dans les actes des apôtres, lorsque Philippe, après avoir baptisé l'eunuque Ethiopien qui était un homme pieux, c'est-à-dire qui observait le Judaïsme, et qui était venu adorer à Jérusalem pendant l'une des grandes fêtes de pèlerinage, va disparaître sans lui enseigner une doctrine quelconque. Ce qui signifiait qu'il pouvait continuer de pratiquer son Judaïsme et être sauvé. Il ne lui a pas dit: "Désormais, laisse tomber le Judaïsme parce que c'est une malédiction!". Mais, selon le texte, il a disparu et l'eunuque a continué son chemin.

Tous ces indices nous montrent bien que Jésus n'a jamais manifesté l'intention d'annuler la Loi et, par conséquent, de créer une nouvelle religion, et que c'est la raison pour laquelle tous les disciples l'ayant connu de son vivant sont restés attachés à la Loi et ont même renforcé leur pratique de la Loi.










 
 Beth Yeshouroun Je vous recommande de visiter le site de la Communaute Beth Yeshouroun

Statistiques


Warning: fread() [function.fread]: Length parameter must be greater than 0 in /srv/disk3/547030/www/beth-yeshouroun.mywebcommunity.org/compteur.php on line 37
 Total Visiteurs:2532
Aujourd'hui : 3
En ligne : 1
Total des pages vues :0
Nombre de hits sur cette Page :